•  Quelques extraits des ouvrages de Michèle Petit que nous vous invitons à venir écouter

    le mardi 20 mars 2018 à 18h30

    à la Médiathèque Jean Ferrat (Aubenas)

    Une pensée riche, profondément humaniste et inspirante pour les passeurs culturels de tout poil !

    Le sens de la transmission culturelle, c’est d’aider chacun à ne pas craindre d’être précipité dans un gouffre, au bout de la terre, même s’il sait qu’elle n’a pas la forme d’une assiette. De faire en sorte que le monde soit d’aplomb en dépit de la fragilité de notre condition, des folies multiples auxquelles nous sommes confrontés jour après jour dans les médias, à l’école, au travail, dans notre famille ou nos pensées. […] Tout au long de la route et quelle que soit la culture qui les a vu naître, les humains ont soif de beauté, de sens, de pensées, d’appartenance. Ils ont besoin de figurations symboliques pour sortir du chaos.

     […]

     Aux parents comme aux passeurs culturels, je dirais ce qui suit, simplement. Quand bien même les [personnes] à qui vous lisez des histoires ne deviendraient pas des lecteurs, vous n’auriez pas perdu votre temps. Vous auriez garni leurs poches, rempli leur malle au trésor de mots, de récits, d’images dont ils pourront se saisir pour ne pas se sentir nus, perdus face à ce qui les entoure ou pour affronter leurs propres démons. Vous les auriez aidés à fabriquer des souvenirs qu’ils revisiteront longtemps après. Vous auriez ouvert des espaces propices au jeu, au rêve, à la pensée, à l’exploration de soi et du monde, aux partages, qui sont essentiels pour leur développement psychologique, intellectuel, esthétique. Vous auriez contribué à leur présenter le monde, à le rendre un peu plus habitable. En ces temps de grande brutalité, vous auriez préservé des moments de transmission poétique qui échappent à l’obsession de l’évaluation quantitative et au vacarme ambiant.

    Michèle Petit est anthropologue. Née en 1946, elle est membre du laboratoire LADYSS (Dynamiques sociales et recomposition des espaces) (CNRS-Université Paris I) qui est un laboratoire pluridisciplinaire de géographie et de sociologie. Ses recherches autour de la lecture portent, entre autres, sur la relation aux livres et aux bibliothèques, la lecture dans des espaces en crise ainsi que son rôle dans la construction de soi.


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Les Mots Dégelés ont participé à la fête de quartier de Pont d'Aubenas. Merci à Giselle, Marie-Danielle, Marie-Thérèse et Mireille qui ont animé les ateliers, les lectures et le troc-livre avec grand succès !

    Fête de quartier de Pont d'Aubenas

    Fête de quartier de Pont d'Aubenas

    Fête de quartier de Pont d'Aubenas

    Fête de quartier de Pont d'Aubenas

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La revue de presse de l'édition 2017 !

    La revue de presse de l'édition 2017 !

    La revue de presse de l'édition 2017 !

    La revue de presse de l'édition 2017 !

    La revue de presse de l'édition 2017 !

    La revue de presse de l'édition 2017 !

    La revue de presse de l'édition 2017 !


    votre commentaire
  • Un article de la Tribune sur la résidence de Sandra Dufour


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires