• Monsieur Mo !

    Connaissez vous Monsieur Mo, le génial "tricoteur de mots" ?

    Découvrez le sur son site :

    http://damzebulemonsieurm.wix.com/monsieur-mo

    bientôt peut-être près de chez vous !

     

    Et voici le texte qu'il avait mijoté pour nous lors du festival les Mots dégelés :

     

    LES MOTS SONT LÀ !

     

    Les mots sont là ! Les mots sont là ! Les mots là sont !

    Les mollassons ?

    Laçons les mots

    Leçons du mollah

    Sont molles…allez !

    Laissons mollah

    Et

    Salons les mots

    Les lots d’ maçons

    Massons les lolos ??

     

    Non, Saluons les mots. Tout simplement : Saluons les mots.

    Langage comme une pierre précieuse…

    Mais bien l’utiliser reste un vrai sport ; un vrai sport.

     

    Car même si les mots sont à l’honneur, talonneurs

    Les mots emmêlés… A demi emmêlés

    Liés, liés et « pis liés » encore

    Placés sur la ligne d’avant, tout en avant

    Mots qui ne sont pas plaqués, toujours affutés

    Certains sont juste à l’essai… on peut les transformer

    Mais les mots, jamais on ne s’en passe

    Ah, le langage : je l’aime, quand il est grand chelem

     

    Langage comme une pierre précieuse : laquelle ? Laquelle ?

    Du rubis, oui du rubis

     

    Cette passion assez nouvelle pour moi ? CUISINER LES MOTS. 

     Cuisiner les mots…

    Chaque semaine, je fais tout d’abord mes provisions sur mon petit marché local.

    Les mots, je les sélectionne :

    Pas les mots durs ! Les bien tendres !

    Pas les gros mots ! Les vraiment fins ! 

    Et dans mon panier, je mets les plus bio.

    Je me régale sur mon petit marché « vocal » ;

    «Des mots pour conter, bien sûr mon petit Monsieur, je dépose dans votre panier 5 articles qui pèsent au moins 3 livres; ça commence à faire du volume tout ça; ça ira ? Et pour bien Comté je mets deux tommes en plus, et « un, primées chez  Vachette » ; et deux, vous m’en lirez des nouvelles ! »

    Rentré chez moi, c’est le déballage de mots ; les mots doux ; les mots amers ; les sucrés ; les salés ; les mots crus… les mots crus : ceux là : je les coupe en deux et je continue ensuite à demi-mot.

    Pour la cuisson on met tout à plat ; les mots crus, je les passe à poêle avant  et puis je vous prépare de ces mots gratinés … Par contre, quand j’ai juste un petit creux ; un creux de mémo ; un trou de mémo… un trou de mémoire… ce que j’adore, c’est quand on me prépare un soufflé de mots.

    Pour mes phrases, j’utilise les vieilles recettes de « granm– maire » ; là aussi je connais bien mon sujet, je mets toujours un complément de fines verbes ; puis je lie les mots avec des ficelles; pas par agrafe, non, pas paragraphe, avec de la bonne ficelle de cuisine !

    Et finies les interrogatives; finies les impératives; finies les négatives … Vive les apéritives ; vive les nutritives ; vive les gustatives… pour le seul plaisir de la langue !

    Bienvenue dans ma cuisine « démo » !

    Dans cette cuisine, je confectionne des mots cœur, des mots cris… des mots cachés… tapis ou recherchés… mot-quêtes

    Mais aujourd’hui, on ne trouve plus que des mots lestes ; des mots refondus (pas dégelés !); des mots niaque, que diable !

    Oui, tout doit aller très vite aujourd’hui.

    à bloc ça blogue ; vite ça « twitte » : ça sème et ça « essaime ess» entiellement sur les mobiles

    Moi, pour essayer d’être à la mode je veux bien tenter une « démo », mais très vite, très très vite :

    La mode « démo » des mots démodés modère mon ardeur !

    Ça me démobilise ; me démotive

    Il ne me reste plus qu’à « mots lire », ou « mots dire » tout seul dans mon coin

    ou alors avec vous…

    mettre les mots et les cerveaux à « contribullition ».

    Bon appétit !

    Monsieur Mo, mars 2015

     

     


  • Merci pour leur chouette article...

    et leur super participation au festival !

     

    Atelier des merveilles

    http://ateliermerveille.canalblog.com/archives/2015/03/21/31748171.html

     


    votre commentaire
  • Le mokirouleUne belle initiative à découvrir : la librairie itinérante Le mokiroule, bientôt sur les routes de Drôme et d'Ardèche !

    lemokiroule


  • On a reçu cet extrait de "Femmes qui courent avec les loups" de Clarissa Pinkola Estes, qui résonne joliment avec notre festival :

    «  En un temps qui fut, qui est maintenant à jamais disparu et bientôt sera de retour, les jours de ciel blanc,  les jours de neige blanche se succèdent… et les petits points noirs qu’on aperçoit au loin sont des êtres humains, des ours ou des chiens… ici rien ne pousse pour rien...

    Ici, les paroles gèlent en l’air et l’on doit casser des phrases entières à la sortie des lèvres de celui qui parle et les faire fondre auprès du feu pour savoir ce qu’il a dit. Ici les gens vivent dans l’abondante chevelure de grand-mère Annuluk, la vieille sorcière qui est la terre en personne. »

    Merci à Lucie Catsu, de la Cie du Chat perplexe (http://www.lechatperplexe.com/)


  • Gard à la bière ! festival partenaire  La deuxième édition du festival Gard à la bière ! aura lieu cette année le 2 mai 2015 à Bessèges (Gard).

    Outre la présence des brasseurs gardois, les brasseurs ardéchois seront invités, la brasserie à l'honneur est elle-même ardéchoise et se nomme l'Agrivoise, elle brassera la bière du festival avec un brasseur encore mystérieux ! 

    Il y aura aussi deux brasseries parisiennes et deux brasseries londoniennes, et toujours des spectacles, de la musique, des animations jeunesse et performances artistiques gratuites, de la bonne bouffe et des artisans sympas ! 

    Vous pouvez découvrir un avant-goût du programme ici : 

    http://gardalabiere.wix.com/bienvenue

    ou là :

    https://fr-fr.facebook.com/gardalabiere

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique